Les Yes Men

,

Je viens de lire « les Yes men - Comment démasquer (en s’amusant un peu) l’imposture néolibérale », de Andy Bichlbaum et Mike Bonanno. Les deux comparses racontent comment, de fil en aiguille, ils ont réussi à se faire passer pour des représentant de l’OMC et à se faire inviter dans divers débats.

Ils en ont profité pour caricaturer la position de l’OMC, sortir une bite géante permettant de contrôler depuis un pays occidental les ouvriers venant des pays du tiers-monde, et cela dans la quasi-indifférence générale : le public, composé de cadres dirigeants et représentants de gouvernements, ne bronche pas, quels que soient les excès.

Le livre est agréable à lire, agréable à feuilleter, le tout dans un format original. Je n’en ferai pas mon livre de chevet, mais j’ai passé un bon moment.

If you like this post, you can send some bitcoin dust to 1Bo78aNzJvkmeLTw8aptaFipvRWyNQP2WF (or click here).
blog comments powered by Disqus